SOS BRACONNAGE

Combattre le braconnage

Toute action ou omission réalisée en contravention avec les lois et les règlements visant la protection de la faune sont des actes de braconnage. 

 

En voici quelques exemples :

  • pêcher, chasser ou piéger sans permis ;
  • pêcher, chasser ou piéger en temps prohibé ou dans des endroits interdits;
  • pêcher, chasser ou piéger avec des engins prohibés ;
  • ne pas respecter les limites de prise (quotas) ;
  • chasser la nuit ;
  • vendre ou acheter un animal sauvage ou des parties de celui-ci ;
  • etc.

 

Si vous êtes témoin d'un acte de braconnage,
rapportez-le à un agent de protection de la faune
en communiquant avec
S.O.S. Braconnage au 1 800 463-2191

 

Lors de la découverte d’actes ou d’indices de braconnage, ne touchez et ne déplacez aucun objet qui se trouve sur la scène de l’infraction. De plus, afin de faciliter la tâche de l’agent de protection de la faune dans la recherche des contrevenants, faites-lui part de tous les renseignements pertinents que vous avez constatés ou dont vous disposez, par exemple :

  • la date, l’heure et la nature de l’infraction ;
  • l’identité ou une brève description du contrevenant ;
  • la description et le numéro d’immatriculation du véhicule ;
  • le lieu précis de l’événement et la façon de s’y rendre.

 

Protéger les habitats fauniques

 

Il est interdit à quiconque de faire, sans autorisation, une activité susceptible de modifier un élément biologique, physique ou chimique propre à l’habitat d’un animal ou d’un poisson.

 

Il est de plus interdit de :

  • déverser de l’huile, de l’essence, tout déchet ou substance toxique en tout lieu, mais particulièrement dans un lac, un marais, un marécage, une plaine inondable et un cours d’eau dans le cas de l’habitat du poisson ;
  • circuler à gué, avec un véhicule motorisé, dans un cours d’eau ou le long d’une rive ou d’un littoral ;
  • construire, sur un cours d’eau, un ouvrage qui, en plus d’empêcher la libre circulation du poisson, peut modifier son habitat ;
  • prélever du gravier dans le lit d’un cours d’eau ou d’y effectuer du remblayage ;
  • etc.



Pour en savoir davantage sur la législation entourant les activités de prélèvement de la faune et la protection des habitats fauniques, consultez le site internet du ministère des Forêts de la Faune et des Parcs du Québec au www.mffp.gouv.qc.ca.

 


 



 

31e rencontre    plein air 3,4 et 5       août 2018                 Côte Nord

À venir

Cliquer sur le logo
Cliquer sur le logo

Une carrière dans la protection de la faune t'intéresse


ATTENTION

 

Faites connaître vos activités de section

en nous expédiant toute l'information nécessaire

ATTENTION

 

La boutique n'est pas encore en fonction!